L’origine

 

René de La Coste-Messelière, le grand promoteur des chemins de Compostelle en France et en Europe pensait que la recherche « savante » devait collaborer avec la recherche « associative ». En 1983, il a demandé à Denise Péricard-Méa, au retour de son pèlerinage à Compostelle, d’acquérir une formation universitaire pour coordonner des travaux dont il pressentait l’ampleur. Association de bénévoles, (loi 1901), créée en 2002, la Fondation David-Parou répond à ce souhait. Elle informe les pèlerins et tous les organismes concernés par Compostelle en toute indépendance.