1982-1987, vers l’Itinéraire culturel

Une demande de l’Espagne L’Itinéraire culturel européen a pour origine une demande adressée en mai 1982 au Conseil de l’Europe par une associations galicienne Los amigos de los Pazos (Les amis des châteaux). Cette association  elle menait une campagne en faveur de Compostelle et de son chemin depuis 1980. Des justifications exagérées Los Amigos de los Pazos, estimant que le Chemin de Saint-Jacques revêt une dimension internationale et constitue un bien commun à tous les Européens car il fait partie de leur patrimoine artistique et religieux, constitue un moyen de communication entre tous les peuples d’Europe et occupe même d’importantes pages de leur histoire, s’adressent à vous [… pour permettre …] après l’élaboration d’un rapport sur ce sujet, son examen en séance plénière par l’Assemblée. Les demandes Reconnaître le Chemin de Saint-Jacques comme un « bien culturel commun de l’Europe » en raison de la richesse de son patrimoine artistique des valeurs spirituelles qu’il incarne et du fait qu’il a constitué un des premiers éléments de communication entre les peuples d’Europe ; Recommander aux Etats membres de procéder à la restauration des monuments jalonnant le chemin qui le nécessitent ; Recommander aux Etats membres d’encourager la réalisation d’études et de recherches consacrées au Chemin de Saint-Jacques et la diffusion des valeurs qu’il incarne. Avis de la commission de la Culture En 1984, après étude de la demande de l’Espagne par la...

Lire plus