Nés dans l’imagination des curés et des érudits de la fin du XIXe et du début du XXe siècles, les chemins de Compostelle ont vu le jour dans la seconde moitié du XXe siècle. Deux décisions politiques ont fait de Compostelle le phénomène connu de nos jours. La première a été la définition des chemins de Compostelle comme Itinéraire culturel européen en 1987.  La seconde l’inscription au Patrimoine mondial du Camino francés en 1993. S’agissant de la France, une circonstance favorable a permis, en 1998, l’inscripton des chemins tracés à partir des années 1970. Un site particulier est consacré à cette question.